Les premières traces de la Kristallhöhle dans la littérature remontent à 1682, année de sa découverte. Les écrits de l'époque se limitent à des descriptions générales et des rapports sur les dimensions de la grotte. Des recherches scientifiques sont engagées à partir du XVIIIe siècle. Dans les années 1930 la cavité suscite un intérêt spéléologique qui ne manquera pas d'amener de véritables passionnés du monde souterrain, avides de nouvelles découvertes géologiques et minéralogiques. En 1934 elle fait partie du patrimoine naturel à protéger et c'est à ce titre que son entrée est fermée par une grille métallique, ne permettant ainsi qu'un accès limité aux scientifiques et spéléologues autorisés. Ce n'est que tout récemment qu'une exploitation touristique a été envisagée ; la grotte a ouvert ses portes au public en 1935..

[chronologie des événements relatés dans la littérature]

1682 Courte description de la découverte de la grotte par un chasseur de la région.
1702 Découverte et exploration des 20 premiers mètres. Découverte de morceaux de calcite.
1740 Description de la découverte minéralogique faite dans la grotte du point de vuede sa forme et de sa transparence. Quelques mots sur sa situation hydrologique ainsi que sur la source.
1766 Description générale de la topographie de la grotte.
1830 Mention des effets bienfaiteurs de l'eau dus à son passage souterrain...
1869 Premières recherches hydrologiques et climatologiques sur les galeries antérieures de la grotte.
1880 Description des "bains" de Kobelwies, qui tiennent leur prétendues vertus médicinales de l'eau minérale provenant de la grotte. Description du chemin exact, de l'emplacement de la découverte de la source ainsi que des formations cristallines de calcite.
1883 Première description géologique des circonstances qui amenèrent à la formation de la grotte. Courtes remarques sur des observations hydrologiques.
1887 Rapide description générale des "bains" de Kobelwies.
1902 Travail minéralogique sur les premières galeries. Prélèvements de minéraux pour le musée d'histoire naturelle de St-Gall.
1904 Description des recherches effectuées en 1902, notice des observations.
1910 Recherches d'emplacements de calcite et de son origine.
1934 Un spéléologue passionné atteint pour la première fois une série de failles sur le sol de la grotte, derrière les deux salles alors accessibles. Il entrevoit une mise en valeur touristique du site.
1935 Achèvement et ouverture de la Kristallhöhle sur une longueur de 120 m. Description spéléologique du réseau de failles.
1936 Ouverture des parties reculées de la grotte au moyen de coups de mine.
1945 Des formations importantes de calcite sont arrachées des parois et moulues pour finir comme additif pour des produits de nettoyage utilisés dans les granges !
1960 On admet la théorie des couches stratigraphiques dans la région de Kobelwald. Courtes remarques sur la superposition des strates dans la Kristallhöhle.
1977 Analyses hydrologiques de l'eau.
1978 Petites recherches générales sur les faibles fluctuations de température dans la grotte.
1981-1984 Recherches topographiques, géologiques, minéralogiques, spéléologiques à l'intérieur comme à l'extérieur de la grotte.
1987 Nettoyage, assainissement et aménagement touristique (chemin balisé, éclairage judicieux) de la grotte.