Au nord du lac de Thoune, dans l'Oberland bernois, s'ouvrent de magnifiques cavités aux galeries superbement concrétionnées : les grottes de St-Béat.

Il y a plusieurs millénaires elles servaient déjà comme abri pour les populations du Néolithique.

Selon la légende Saint Béat élut domicile dans une cellule bordant la grotte ; c'est depuis cet endroit qu'on peut aujourd'hui accéder à la grotte du torrent, lequel, remarquable d'impétuosité, rejaillit sous forme de cascades au dessus de l'entrée.

Les grottes de St-Béat, ce sont plus de 1000 mètres de galeries aménagées pour le public, et complétées par un musée de spéléologie qui présente le karst des environs ainsi que les problèmes liés à la spéléologie et au milieu souterrain en général.